Allergique à la neige ? Voici le palmarès des stations balnéaires chics

Si la neige, le froid, la montagne et le ski ce n’est pas pour vous, Le Figaro immobilier vous propose une petite escapade du côté des destinations de bord de mer les plus prisées. Et plus précisément, celles qui sont recherchées par une clientèle fortunée prête à y dépenser des centaines de milliers d’euros pour s’y loger. Le réseau immobilier haut de gamme BARNES, dans le cadre de son bilan annuel, proposait récemment un palmarès sur ce sujet, en complément de celui consacré aux stations de ski.

Sur la première marche du podium, on retrouve Porto Cervo, station balnéaire du nord-ouest de la Sardaigne, particulièrement appréciée. Lancée dans les années 60 par le prince Karim Aga Khan IV qui voulait y bâtir un lieu exclusivement dédié une clientèle internationale huppée, la marina et le petit port de pêche n’ont jamais vu leur succès se démentir. Les prix ne cessent d’y grimper et les infrastructures suivent (golfs, hôtels exclusifs, marinas, villas d’architecte...). L’endroit a su préserver sa nature exceptionnelle et des vues uniques sur la mer séduisant une clientèle composée pour moitié d’Italiens, le reste se partageant entre Allemands, Français et Suisses principalement à côté des Britanniques, Nord-Américains et des Russes. Compter 10.000 €/m² pour le haut de gamme et autour de 20.000 €/m² pour les biens exceptionnels avec des hausses annuelles de 8% pour les premiers et 12% pour les seconds.

destinations au bord de l

 

Les Baléares, bijou de la Méditerranée

Indétrônables, la Côte d’azur ne faiblit pas. Cannes et le Cap d’Antibes voient leur prix se maintenir à 15.000 et 12.000 €/m² pour les appartements contre 25.000 et et 24.000 €/m² pour les maisons. Saint-Tropez, de son côté, reste la plus cotée mais si les prix ont été revus à la baisse. Après des années de chute sensible, les tarifs sont plus stables même si «une marge de négociation de 10% est de mise» à en croire BARNES. Compter tout de même 12.000 €/m² pour un appartement et 33.000 €/m² pour une villa. À noter: les Américains sont de retour et les Européens de l’est de plus en plus présents.

Festives et proches (compter 1h30 d’avion), les îles Baléares apparaissent de plus en plus comme un petit bijou de la Méditerranée. À chacun selon ses goûts: Ibiza pour la jet-set, Formentera pour la discrétion et Majorque pour ses yachts et la famille royale. Ici, la clientèle est majoritairement européenne, principalement d’Europe du nord, sans oublier les riches familles espagnoles. L’été y est très cosmopolite. La proximité, le climat idéal, la stabilité politique et l’excellente desserte alimentent des hausses de prix qui atteignent 20% pour les appartements et 15% pour les villas. Les tarifs s’affichent autour de 8000 €/m² pour un appartement luxueux et 15.000 €/m² pour une maison.

destinations au bord de l

 

Mykonos, Saint-Tropez grecque

Terrain de jeux favori des riches New-Yorkais, les Hamptons sont surtout fréquentés au printemps et pendant l’été. Il faut dire que le reste de l’année peut y être glacial. Subtil mélange de décontraction et d’élégance, le secteur joue plus que jamais un rôle de valeur refuge immobilière à un moment où l’étoile de Manhattan pâlit légèrement. Raison pour laquelle les prix restent orientés à la hausse: + 11% et peuvent dépasser les 20.000 $/m² à Southampton.

Quant à la station la plus accessible de cette sélection, elle est à chercher en Grèce. Mykonos, dans l’archipel des Cyclades est clairement devenue la Saint-Tropez grecque, attirant les visiteurs fortunés et une clientèle chic et branchée. On y trouve toujours des villas d’architecte avec piscine privée et accès direct à la plage, autour de 14.000 €/m². La clientèle y vient d’Europe et du Moyen-Orient mais aussi d’Israël, d’Égypte ou de Chine. On vient y chercher une maison de vacances mais parfois aussi un Golden visa.

© The Good Life - publié sur Barnes Saint-tropez le 26/02/2019

Retrouvez cet article dans son intégralité en cliquant sur le lien suivant :
https://immobilier.lefigaro.fr/article/allergique-a-la-neige-voici-le-palma...