Saint-Tropez, le mythe

Saint-Tropez, c’est la campagne à la mer, comme le définit si bien Giorgio Imparato, Directeur de BARNES Saint-Tropez. Et c’est bien vrai, ce petit village de pêcheur a su se préserver pour rester authentique et unique.

Ici, sur la presqu’île de Saint-Tropez nous sommes bien loin de l’effervescence des grandes villes de la Côte d’Azur et de l’urbanisation galopante qui y règne. Les Tropéziens recherchent avant tout la beauté de la campagne provençale, le calme et l’ambiance festive propre à Saint-Tropez uniquement quand ils le souhaitent. Les villas respectent une architecture traditionnelle provençale, on trouve très peu de maisons contemporaines dans la région, d’ailleurs, elles trouvent plus difficilement des acquéreurs.

Comment se porte le marché immobilier à Saint-Tropez ?

Fort d’une expérience de 22 ans dans l’immobilier de prestige à Saint-Tropez, Giorgio Imparato constate une très nette amélioration du marché depuis 2 années. Les acheteurs sont plus nombreux et de nouveau très intéressés par Saint-Tropez. Ils viennent d’Allemagne, de Scandinavie, de Hollande et de Belgique. Les Américains reviennent, les Russes sont beaucoup moins présents pour des raisons politiques. Cette clientèle prête à dépenser des millions d’euros dans une 3ème ou 4ème résidence est très exigeante. Les transactions prennent plus de temps dans leur réalisation, l’équipe BARNES et les notaires travaillent pour assurer les futurs acquéreurs de la conformité des propriétés, le respect des règles d’urbanisme…

Quels sont les biens immobiliers les plus recherchés ?

Plusieurs types de biens sont très prisés par notre riche clientèle. Tout d’abord les villas entre 2 et 5 millions qui se trouvent proches du village à pied.

Ainsi que les maisons de pêcheurs dans le vieux village de La Ponche ou des appartements sur le port mythique. Les prix pour ces demeures varient entre 10 000 euros et 25/30 000 euros du m2 s’il y a une vue mer, une terrasse ou un jardin.

Et puis, il y a un attrait très fort pour les bastides ou les maisons dans la campagne tropézienne. L’architecture de ces villas est très préservée avec tout le confort luxueux et la modernité à l’intérieur. Les prix fluctuent en fonction de la vue, mer ou campagne. Le Directeur BARNES nous livre quelques chiffres estimatifs, avec vue sur la campagne ou les vignes, il faut compter un budget entre 5 et 10 millions et avec une belle vue panoramique sur le bleu de la Méditerranée, disons entre 10 et 25 millions. Les Parcs de Saint-Tropez, les Treilles de la Moutte et le Capon sont depuis toujours les domaines privés ou quartiers de Saint-Tropez très aimés des riches investisseurs. Giorgio nous confie que les prix sur la commune voisine de Ramatuelle sont un peu moins élevés.

Et le marché locatif ?

Le marché locatif à Saint-Tropez est florissant, nous développons fortement ce secteur avec notre équipe. Nous avons fait le constat suivant, les propriétaires qui louent leur maison, la mettent parfois à la vente et les locataires sont souvent tellement séduits par la vie à Saint-Tropez qu’ils finissent par acheter. Et comme une évidence, régulièrement, certains de nos locataires achètent la villa qu’ils ont louée pendant l’été.

© Les Confidences De BARNES - publié sur Barnes Saint-tropez le 09/05/2019

Retrouvez cet article dans son intégralité en cliquant sur le lien suivant :
https://www.barnes-international.com/fr/les-confidences-de-barnes/saint-tro...